FR
FR
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Osamodas "Batôn Craqueleur" Abusé

Par X-Warzazat 13 Décembre 2019 - 16:35:10

Bonjour je crée ce forum car ça fait maintenant 2 semaines que je farm le jeu, j'ai donc fait pas mal de combat et cet Osamodas me semble invincible :

pour rappel, il peut téléporter son invocation dès le début du combat, et cette invocation a la faculté d'assommer sa cible à chaque attaque de chaque tour.
Autant dire qu'avec un Iop ou toute classe qui compte sur son attaque, par aura ou autre se retrouve démunit.

J'en ai discuté avec d'autres joueur pour pas venir juste me plaindre, mais aussi pour proposer des solutions :
Pourquoi ne pas enlever l'état "assommé" quand le dit craqueleur meurt, pour laisser un peu de souffle au joueur adverses ?

Merci pour votre lecture

1 -1
Réactions 6
Score : 20

 

X-Warzazat
Bonjour je crée ce forum car ça fait maintenant 2 semaines que je farm le jeu, j'ai donc fait pas mal de combat et cet Osamodas me semble invincible :

pour rappel, il peut téléporter son invocation dès le début du combat, et cette invocation a la faculté d'assommer sa cible à chaque attaque de chaque tour.
Autant dire qu'avec un Iop ou toute classe qui compte sur son attaque, par aura ou autre se retrouve démunit.

J'en ai discuté avec d'autres joueur pour pas venir juste me plaindre, mais aussi pour proposer des solutions :
Pourquoi ne pas enlever l'état "assommé" quand le dit craqueleur meurt, pour laisser un peu de souffle au joueur adverses ?

Merci pour votre lecture




Totalement en phase avec ton post =), car seul les classes pouvant s'infliger des dégats peuvent contourner ce deck trop contrôle.

Par ailleurs, pour limiter le contrôle sur la map il faudrait que la bête, lorsqu'elle meurt,  soit téléportée au niveau 0 à côté de notre héros (ou au plus proche si on est totalement entouré) afin d'éviter l'abus de coincer des adversaires dans les coins de la map pendant que l'on clean le reste du bord. Ou alors, que la bête niveau 0 soit traversable.

Je pense que ces 2 points abordés sont des nerfs plutôt raisonnables.
0 0
Score : 459

Il est en effet difficile de contester le fait que le baton craqueleur soit de loin la plus puissante arme osamodas.
Et cette mécanique d'assommer, difficilement plaçable sur toutes les classes, s'utilise chez lui avec une difficulté déconcertante.

Pour rebondir sur les suggestions :

<< Pourquoi ne pas enlever l'état "assommé" quand le dit craqueleur meurt, pour laisser un peu de souffle au joueur adverses ? >>
Je doute qu'enlever l'état assommé à la mort du craqueleur soit significatif. Je me souviens de l'affrontement contre un iop par exemple, qui est ton exemple, où s'il arrivait à tuer le craqueleur presque à chaque tour, c'était grâce à l'usage de sa puissante attaque de corps à corps, dé-assommé en se lançant un petit sort. Et alors, retirer l'état assommé ne servirait à rien, s'il ne l'est plus.

<< car seul les classes pouvant s'infliger des dégats peuvent contourner ce deck trop contrôle. >>
Au contraire, je ne pense pas que cela soit un problème. Il apparaît naturel que certaines mécaniques soient avantagées par rapport à d'autres. Quelqu'un est venu se plaindre de la difficulté des decks craqueleur à contrer les sacrieurs pratiquement immunisé à l'assommé ?

<< il faudrait que la bête, lorsqu'elle meurt,  soit téléportée au niveau 0 à côté de notre héros >>
Un nerf ? Ce serait tout simplement un up. Sérieusement. Si l'adversaire a tué ton invocation loin de toi, il peut bénéficier de son corps à corps en attaquant ton invocation morte, et toi tu ne peux pas car tu es loin de lui.
C'est le genre de situation peut lui donner un avantage considérable dans la partie, si tu ne t'en remets pas. Te coincer dans le bord de la carte ? Mais s'il approche son invocation niv. 0 toi il se rend 2 fois plus vulnérable, face aux sorts de zones, avec une difficulté à fuir, et plus de flancs disponibles pour que tes compagnons puissent le frapper.
Donc téléporter leur invocation vers eux à leur mort pour les nerf ? Ils vont juste te remercier.

0 0
Score : 20

Salut momo, merci pour ton analyse.

"Quelqu'un est venu se plaindre de la difficulté des decks craqueleur à contrer les sacrieurs pratiquement immunisé à l'assommé ?"
J'aurais bien rigolé si cela avait été le cas laugh

"Si l'adversaire a tué ton invocation loin de toi, il peut bénéficier de son corps à corps en attaquant ton invocation morte, et toi tu ne peux pas car tu es loin de lui."
Je suis d'accord avec toi sur ce point. Peut être rendre la bête niveau 0 attaquable et traversable si on le souhaite. Car cette possibilité de pouvoir bloquer l'adversaire sur la map même lorsque la bête est tuée (niveau 0) me semble trop contrôle face à des classes sans sorts de mouvement.

En tout cas il est clair qu'il y a du nerf raisonnable à faire sur cette classe huh

 

0 0
Score : 120

Sujet intéressant abordé ici ! Il est vrai que j'ai été un peu surprise quand j'ai comparé l'effet du Craqueleur avec ceux des autres bêtes, à mon commencement dans Waven...
Le bâton Craqueleur est construit comme cela et j'avoue que retoucher l'effet de la bête me semble compliqué. En revanche, je crois que le Craqueleur est la bête la plus résistante (arrêtez-moi si je me trompe) et que son attaque ne laisse pas à désirer non plus... Voilà plutôt sur quoi je me centrerais : ses stats.

Le Craqueleur est, depuis toujours dans les jeux Ankama, le gros balourd qui encaisse bien les coups. Donc lui garder pas mal de PV semble cohérent (je ne dit pas qu'il faut pas les baisser, je dis que ça doit rester une stat assez forte par rapport à l'AT).
En revanche on peut bien baisser son AT. Comme cela le Craqueleur aurait comme fonction principale d'assommer, et non d'infliger des dégâts, et pourrait faire office de tank à l'occasion...

Donc faire grimper de niveau le Craqueleur ne permettrait pas de pouvoir infliger beaucoup plus de dégâts, en revanche cela permettrait au Craqueleur de tenir le plus longtemps possible sur le champ de bataille. Il aurait donc une fonction plus restreinte. Qu'en pensez-vous ?

0 0
Score : 459

Ça semble une bonne idée.

0 0
Score : 1327

Désolé de venir poivrer la soupe, mais je pense que l'osamodas craqueleur est fine.
​​​​​​

momoririaz|13/12/2019 - 19:39:03
Il est en effet difficile de contester le fait que le baton craqueleur soit de loin la plus puissante arme 

Ok jusqu'ici j'ai rien à redire. Par contre on peut pas vraiment dire qu'il y ait de la concurrence au portillon de la cérémonie du meilleur osa. Le bâton de berger est porté disparu depuis le début de la 0.4. Peut-être pour faire un retour en grandes pompes mais faudrait lui dire de se magner parce que la 0.5 toque à la porte. Le flaqueux peut être aperçu par des nuits de pleine lune, gagner quelques matchs en réussissant son pile ou face sur les matchups. L'osa tofu a fait peau neuve mais seuls quelques élus se dédient à le manier,  donc je m'avancerai pas sur sa puissance, mais s'il avait été OP on en aurait probablement entendu parler. Le Prespic quand à lui a encore quelques fans, mais tel des fans de Kev Adams, ils s'en lassent peu à peu. L'osa prespic ayant perdu son aura de nouveauté, sa prévisibilité lui fait défaut. L'osamodas craqueleur quand à lui, reste droit et ferme. Droit et ferme comme ses decks, qui sont stables avec des sorties équilibrées et des matchups jouables dans la plupart des cas. S'il lui arrive de hard win certains matchups (je pense très fort aux joueurs Kasai qui, roulés en boule, revoient en noir et blanc cette masse pierreuse leur asséner de violents coups sur la tempe), il lui arrive également d'être spectateur de sa propre game. (je pense maintenant aux sacrieurs qui tâchent leurs dessous en se rappelant de la transpo t1 alors que l'osamodas avait rappel au fond du deck).

Firefighter3147|13/12/2019 - 17:10:20

Totalement en phase avec ton post =), car seul les classes pouvant s'infliger des dégats peuvent contourner ce deck trop contrôle.
 

L'important dans un argumentaire, c'est d'essayer de prendre en compte les deux points de vue. Si les sacrieurs ont des outils simples d'utilisation pour se retirer l'état assomé, toutes les classes en ont la possibilité via des sorts à faible coup. L'osamodas n'étant pas la seule arme profitant de l'effet assomé, il est souvent bon de prévoir un petit sort pour s'en défaire sur un tour de rappel. certains compagnons peuvent aussi nous le retirer, bref les outils sont mis à disposition. Si on ne les utilise pas, on va forcement avoir des problèmes. Mais c'est un parti pris lors du deckbuilding. Un deck avec uniquement des sorts à 6pa sera faible à l'assomer tout comme il sera faible aux bouclier. Faut-il pour autant nerfer bouclier? Non, car des solutions existent pour le briser. Vous avez juste pris le parti de ne pas les exploiter.

On peut aussi remarquer que le craqueleur en lui-même peut être géré par le placement. S'il ne vous touche pas, pas besoin de s'inquiéter de l'effet assomer. Alors oui, rappel existe et c'est alors ici que le petit sort sur soi-même est utile. Toute la partie, on évite le craq. Lorsque Rappel est utilisé, on n'a pas d'autre choix que de se prendre le coup. On utilise alors le petit sort sur soi-même pour se barrer et faire des doigts d'honneur à l'osamodas qui vous regardera, une larme à l'oeil, en attendant son tour de jeu.
​​
X-Warzazat
Autant dire qu'avec un Iop ou toute classe qui compte sur son attaque, par aura ou autre se retrouve démunit.

Oui, j'annonce ici un plan de jeu "parfait" et évidemment tous les decks ne sont pas capables de l'appliquer. Mais c'est alors ici qu'interviens la notion de matchup. Certains matchups seront easy win pour l'osa, tandisque d'autres seront difficilement gagnables. C'est normal, c'est le jeu. Une classe est considérée OP quand elle n'a aucun matchup négatif, hormis les autres armes OP. Il ne me semble pas que ce soit le cas. Si le concept même de matchup ne vous plait pas, si vous voulez commencer chaque combat avec 50% de chance de gagner, alors je vous invite à vous lancer dans les échecs.

En espérant avoir été pertinant,

Zang
 
0 0
Réagir à ce sujet