FR
Naviguer dans les forums 
Trackers Ankama

Aidons les états élémentaires à trouver un nouveau souffle !

Par cisson#3810 07 Juillet 2021 - 03:13:59

Amateurs, fans, passionnés, aficionados et adorateurs de Waven,
Je viens vers vous pour vous faire part des idées que j'ai pour remettre en état une mécanique mal aimée par la communauté : les états élémentaires.

Les états élémentaires sont selon moi mal aimés pour plusieurs raisons ;
- Le manque de compétence nécessaire à la mise en place d'un combo intéressant, en faisant une "mécanique pour débutant" ;
- Les contraintes à placer des sorts générateurs d'états dans un deck ;
- Le manque de variété de combos à mettre en place ;
- La difficulté de les implémenter dans un deck ;
- Le défaut d'équilibrage (si si, il y en a !)

Pour faire ce post, je me baserai sur les sorts et les stats de sort de l'Alpha 0.5 qui est selon moi la mieux équilibrée et la plus appropriée pour faire des refontes.

Le manque de compétence nécessaire à la mise en place d'un état élémentaire

Ce qui est le plus jouissif dans un jeu tactique, c'est de mettre en place un bon combo bien placé et de le voir fonctionner. Beaucoup de mécaniques de Waven sont dans cet état d'esprit ; Rebond, fonctionnant avec les repousses, les mécanismes de Xélor, les invocations ultimes de classe... Des mécaniques qui ont des avantages et des contraintes.
Cela a été amorcé avec les sorts droppés, apposant des états devant soi, en rebond... L'idée était bonne et je vous conseille d'intégrer ce genre de conditions dans les sorts de classe déjà existants.
Mais en ce qui concerne les sorts élémentaires de classe, l'état élémentaire n'a aucune contrainte de mise en place. Et c'est bien dommage. TOUS les sorts de classe générateurs d'état se contentent de le poser brut. Et c'est trop simple pour les vieux briscards des jeux Ankama qui ont développé déjà de nombreuses stratégies (sauf peut-être les Iops).

Solution : Mettre en place des conditions de pose des états. Comme par exemple : "Applique l'état Huilé si la cible est adjacente à votre héros" (comme quoi, on peut complexifier les choses tout en contentant les Iopscool)
Cela complexifiera la mécanique.
Pour les gens paumés qui se disent "oh non la dernière mécanique simple est sur le point de s'envoler", pas de panique ! N'oublions pas qu'au moins huit sorts générateurs d'états élémentaires sont présents par classe ! Je pense qu'il est possible d'en complexifier quelques-uns et d'en garder un peu tels quels pour les p'tits nouveaux qui feront leurs premiers pas dans le jeuhuh

Le manque de variété des effets bonus engendrés par les états
Cela a globalement été bien mieux fait que les générateurs d'état. Mais le fait est là : beaucoup de consommateurs d'état ont des effets identiques entre les éléments (je pense au Crâ avec ses huit générateurs de Mires, le Iop dont beaucoup de consommateurs d'état se contentent d'infliger des dégâts supplémentaires...). Il est aussi critiquable que le consommateur de marque moins cher soit quasi systématiquement un "petit frère" du consommateur de marque plus cher.
Tout n'est pas à revoir. Mais j'encourage Ankama à développer de nouveaux effets bonus, et d'éviter d'instaurer les mêmes effets bonus d'un élément à l'autre.

Pistes de réflexion :

Effets possibles :
- De la jauge élémentaire bonus
- L'effet fracturé, récemment introduit et assez intéressant
- Un nouvel effet de mon invention pour le moment anonyme qui inflige des dégâts supplémentaires chaque fois que la cible reçoit une attaque physique ;
- Même chose que la précédente, mais si elle est cible d'un sort (voire même, inflige des dégâts bonus proportionnels au coût du sort reçu) ;
- Des effets de classe ! On peut mettre des pièges pour les Srams (on repousse d'une case et on met un piège sur sa case de départ par exemple), de l'élevage pour les Osamodas...

Bref, énormément d'effets à exploiter ou inventer pour aider les états élémentaires à faire peau neuve !

- La difficulté de les implémenter dans un deck
Même en posant une condition à la pose d'état élémentaire, un état reste un effet très contraignant, restreignant les éléments utilisables dans un deck. Une marque en remplaçant une autre et un élément n'utilisant que sa propre marque, on se retrouve quasi forcés de ne jouer qu'une marque par composition (nous et nos alliés) si nous voulons jouer avec les états, nous restreignant ainsi à un minuscule panel de sorts. Et comme les générateurs et les consommateurs d'états représentent presque la moitié des sorts élémentaires, il est aussi très restreignant d'éviter les générateurs d'état.
Bref, c'est l'obstacle principal pour la constitution de tout deck, y compris ceux où les états élémentaires sont exclus.

Or, des decks multi-marques pourraient être plus surprenants, offriraient un bon contre à l'auto-changement de marque (le p'tit Sacrieur qui se fait sa pichenette parce que vous l'avez mouillé au tour précédent l'aura bien dans le baba quand vous lui sortirez un sort de type Eau qui consomme le Boueux), offriraient plus de possibilités de se grouper avec des gens random (parce que souvent on se retrouve à se bagarrer les marques quand on s'engage à la va-vite avec un gars qui a un élément différent du nôtre), et ouvriraient beaucoup de possibilités de jeu.

Maintenant, lumière ! Des pistes pour mettre ça en place !
- Des sorts qui activent leur effet bonus si la cible possède un état quel qu'il soit (un Astral sur le sort d'activation, en somme)
- Des sorts qui activent leur effet bonus si la cible possède un état différent de celui de leur élément
- Des sorts qui appliquent un effet bonus différent selon l'état de la cible
- Un nouvel effet à poser sur un personnage : MARQUOSENSIBLE - Subit des dégâts chaque fois que son état est remplacé par un autre. Pour renouveler le système des états et faire des enchaînements d'équipe !

Si ce genre d'effets voyaient le jour à la place de quelques consommateurs d'états traditionnels, on règlerait déjà une bonne partie du problème, non ?

- Le manque d'équilibrage (le meilleur pour la finwink)
ATTENTION : Nous entrons dans des considérations techniques, si vous êtes sujet aux maux de tête, flemmard ou Iop, abstenez-vous !

L'équilibrage de Waven est basé sur le système de poids de Mugiwawa/Touf (au moins jusqu'à la version 0.5 sur laquelle je me base).
Je le rappelle : chaque phénomène a une valeur estimée en dégâts. Les jauges, PA, sorts, effets de contrôle etc ont une valeur estimée de cette manière.
Les états élémentaires ne font pas exception : ils ont un poids, comme tout le monde (générer un état a un poids évalué si je ne m'abuse à 6,6 dégâts par Touf (source : Vidéo d'Akhous sur la cassure avec la communauté)). Mais ça pose un p'tit problème. Parce qu'ils ne se laissent pas faire ces sagouins. Explications.

La mécanique des sorts élémentaires repose sur deux sorts, le poseur de marque et le consommateur (oui, comme dans les supermarchés). L'un n'apporte pas de valeur sans l'autre.
Je vais donc faire ici une différence nette entre les combos rapides -ou le poseur et le consommateur sont joués dans le même tour- et les combos lents -ou le poseur et le consommateur sont joués dans des tours différents-.

Les combos lents présentent deux inconvénients majeurs par rapport aux combos rapides :
- La marque est annulable. Vous le savez, certains effets retirent l'état élémentaire. Il est aussi possible de le remplacer par un autre, inutilisable par l'adversaire. Opter pour un combo lent, c'est donc prendre le risque de se faire casser son combo par un retrait ou un remplacement d'état.

Cet inconvénient change les valeurs. Je vais prendre un exemple. Attention va falloir suivre.
Remarque : je vais improviser des poids dans ma démonstration car je ne dispose ni de ceux de Touf, ni d'assez de données sur les stats de Sorts de la 0.5 pour essayer de les trouver moi-même. Merci d'essayer de comprendre le principe sans chipoter sur mes valeurshuh Et en plus je vais inventer des sorts. Oui je suis ignorante et chiante. Beaucoup pour une seule personne tout ça, mais faites avec siouplaîthuh

Un Iop veut refaire le portrait de son adversaire. Pour cela il veut utiliser un Sort appelé "Refonte de portrait" (inventé) coûtant 4 PA. Il ne génère pas de PA, pas de jauge, mais a la particularité d'infliger des dégâts supplémentaires si la cible est Boueuse. Voyons les détails.

- Refonte de portrait est un sort Iop coûtant 4 PA ; en cette qualité, il a un poids de 45 dégâts. Il inflige 35 dégâts OU 55 dégâts si la cible est boueuse.

55 dégâts, car il faut rembourser l'état élémentaire, qui a un poids de 7 dégâts (j'arrondis la vraie valeur parce que c'est plus facile), plus une petite plus-value de 3 dégâts parce que c'est pas donné d'avoir un générateur et un consommateur dans la main et de pouvoir les enchaîner (c'est le phénomène qui explique la plus-value générée par les combos rapides d'états élémentaires). Et les 35 dégâts, on s'en tamponne de pourquoi. C'est pas important.
Bref, ces 3 dégâts expliquent à eux seuls l'existence de la mécanique, et c'est pour obtenir ce petit bonus supplémentaire que notre cher Iop va choisir de Refaire le portrait de son adversaire avec un état Boueux plutôt qu'autre chose. Cette plus-value de 3 dégâts rend ce sort viable.

Même si c'est un Iop, il a pigé qu'il casserait moins de dents sans appliquer Boueux avant "Refonte de Portrait". Donc il va d'abord lancer un sort qui va appliquer Boueux. Mais pour l'appliquer, il a le choix entre deux sorts :

- Mandale, qui coûte 2 PA et a donc un poids de 25 dégâts. Comme il applique l'état élémentaire Boueux qui a un poids de 7 dégâts (j'ai arrondi la valeur d'origine parce que c'est plus facile), il inflige 18 dégâts et applique l'état Boueux ;

- Beigne Efrie, qui coûte 6 PA et a donc un poids de 65 dégâts. Donc il inflige 58 dégâts et applique l'état Boueux.

Nous remarquons que les sorts générateurs d'état ne génèrent pas de plus-value : ce sont les sorts consommateurs qui vont l'apporter pour clore le combo.

Ceci étant dit, examinons les différentes possibilités qu'a notre ami Iop.

1er cas : Mandale + Refonte de portrait - Chance de réussite : 100% car c'est un combo rapide
Poids total : 25 + 45 = 70  Dégâts totaux : 18 + 55 = 73
Notre Iop a donc infligé une plus-value de 3 dégâts et est content.

Le 2ème cas est un combo lent. Il y a donc une chance que le combo se fasse casser par l'adversaire qui pourra changer l'état qu'il a sur lui ou le supprimer dans le tour entre les deux sorts. Evaluons ce risque à 10%.

2ème cas : Beigne Efrie + Refonte de portrait - Chance de réussite : 90% car c'est un combo lent
Partons du principe qu'il réussisse.
Poids total : 65 + 45 = 110  Dégâts totaux : 58 + 55 = 113
Nous retrouvons bien notre plus value de 3 dégâts.

Le problème, c'est que notre Iop n'a que 90% de chances de toucher cette plus-value, contre 100% de chances dans le premier cas.
Or comme il tient à refaire le portrait de son adversaire, il ne veut pas prendre le risque de se faire casser son combo. Donc il prend la première possibilité.

En bref, le combo lent présente plus de risques de se faire intercepter et de perdre sa plus-value.

Les combos lents présentent un autre inconvénient : leur effet bonus se déclenche plus tard. C'est stupide dit comme ça mais ça peut être vraiment gênant dans certains cas.
Reprenons l'opération Refonte de portrait de notre ami Iop et analysons cette fois les dégâts occasionnés en fin de premier tour.

A côté de ça il a des sorts simples, notre ami Iop, pour dépenser son reste de PA.
"Pain assaisonné" : 2 PA donc poids de 25 dégâts. Effet : inflige 25 dégâts. Point.
"Pain au wasabi" : 6 PA donc poids de 65 dégâts. Effet : inflige 65 dégâts. Oui, c'est tout.

Lors du premier cas il fera Refonte de portrait au premier tour et fera Pain au wasabi au second.
Lors du second cas il fera Beigne Efrie au premier tour et complètera le combo avec Refonte de Portrait avant de compléter son second tour avec Pain assaisonné.

1er cas - 1er tour : Mandale + Refonte de portrait
Poids total : 25 + 45 = 70  Dégâts totaux : 73. Donc plus-value de 3.
2ème tour : Pain au wasabi
Poids total : 65 + 70 = 135  Dégâts totaux : 65 + 73 = 138. Plus-value totale : 3.

2ème cas - 1er tour : Beigne Efrie
Poids total : 65  Dégâts totaux : 58. Donc moins-value de 7.
2ème tour : Mandale + Pain assaisonné
Poids total : 25 + 45 + 65 = 135 Dégâts totaux : 55 + 25 + 58 = 138. Plus-value totale : 3.

Bref, dans les deux cas, nous arrivons à un nombre de dégâts identique avec un poids identique. Donc tout est bien qui finit bien.
Mais attendez... à la fin du premier tour, 73 dégâts ont été infligés dans le premier cas contre 58 dégâts dans le second. Et si... j'ai en face un ennemi avec de 59 à 73 PV... le premier cas me permet de l'éliminer en un tour contre deux tours pour le second... Donc dans le second cas, je me prends une attaque de plus sur la tronche entre mes deux tours.

En bref, le combo lent oblige à différer son effet bonus, ce qui peut être gênant dans certains cas.

Notre Iop n'a donc aucun intérêt à attaquer avec Mandale plutôt que Beigne Efrie, car cela l'oblige à patienter pour avoir son bonus et il prend le risque de perdre son bonus en prenant Beigne Efrie, inconvénients qu'il n'a pas avec Mandale.

Conclusion : les générateurs/consommateurs d'état les plus chers forcent leur utilisateur à en faire un combo lent, ce qui présente un investissement et un risque. Cet investissement et ce risque supplémentaire n'est pas pris en compte dans le poids de ces sorts et ils doivent l'être. Or, plus les sorts sont chers, plus il est difficile de faire un combo rapide avec eux et donc plus le risque à les jouer sera grand.

Le poids de l'état élémentaire doit donc être réduit inversement au coût du sort générateur, et il faut intégrer une prime de risque aux poids des sorts consommateurs qui s'élève en fonction du coût du sort.

Voilà. J'y ai passé ma soirée et presque ma nuit. J'ai pas encore versé toutes mes pistes dans ce topic mais chuis crevée, alors je m'arrête làkiss

Sur ce, j'espère que vous lirez mon bô pavé et que vous aurez de quoi critiquer ou approuver, même si vous n'avez pas le courage de faire la connaissance de mon Iop préféré ! Lisez quand même le resteangel

Bonsoir à vous,
cisson



EDIT : Maintenant que j'ai bien dormi, je vais me permettre d'ajouter des p'tits bonushuh

Idées de mécaniques supplémentaires :
- Pour ceux qui en ont marre de se faire piquer leurs états
ETAT INDELEBILE (qui sera comme le normal avec un contour particulier par exemple) : ne peut pas être retiré ou remplacé. Sa seule manière pour lui de disparaître est d'être consommé.
- Pour les comboteurs de l'extrême
PERSISTANCE - Si le prochain sort a un effet bonus consommant un état élémentaire, le bonus s'activera sans que l'état soit consommé.

Voilà ! Complétons cette liste au fur et à mesure que notre imagination le permet !

0 0
Réagir à ce sujet